Un petit soupir pour l'Eternité - N° I

1 1 / 5 0 L’envergure d’Un Cours en Miracles par Kenneth Wapnick Enseignant et ami proche de H. Schucman Né en 1942 et décédé en 2013, Kenneth Wapnick est titulaire d'un doctorat en psychologie clinique, Kenneth Wapnick est un psychologue américain, psychothérapeute, auteur et professeur. Il est un expert internationalement reconnu et enseignant de l’ouvrage spirituel, Un cours en miracles (A Course in Miracles, 1965-1972) pendant de nombreuses années. Ses livres, articles et séminaires sont considérés essentiels pour une compréhension approfondie du système de pensée du Cours. Kenneth Wapnick était un ami proche des psychologues Helen Schucman et William Thetford, les deux auteurs du Cours, et participait d’une façon étroite à partir de 1972 à la mise en forme et la publication du Cours. Il a été membre du conseil de la "Foundation for Inner Peace", l’éditeur d’Un cours en miracles. Un Cours en Miracles nous procure un des énoncés les plus importants dont l'humanité a été témoin. Il nous enseigne, que non seulement le monde est illusoire, donc que Dieu n'a pas créé l'humanité, mais que tout l'univers physique a été fabriqué pour attaquer Dieu. Jésus vient donc nous donner l'explication de la prétendue existence du monde, sans oublier de mentionner le but qui est caché derrière la vie individuelle de chacun de nous, qui croyons marcher sur cette terre. Craignant les implications de ce qu'Un Cours en Miracles enseigne, l'ego a essayé de présenter le Cours à sa propre image et similitude, substituant sa petitesse à l'ampleur de la vision de Jésus. L'ego ayant besoin pour survivre de se protéger en désavouant la vérité, des décennies sinon des siècles vont être nécessaires pour comprendre et intégrer ce cadeau. Corriger les erreurs faites par les étudiants au tout début de la vie terrestre du Cours, va aider à assurer que cette compréhension se fera, et que la pureté et la puissance de son message puissent survivre. Au lieu d'étendre notre petite échelle jusqu'aux hauteurs d'Un Cours en Miracles, nous le réduisons à notre dimension et pour faire ceci, nous trouvons toutes les manières de justification possible. Aussi longtemps que nous préférons écouter le message de l'ego qui prime sur celui du Saint-Esprit, ce sera un message de peur que nous entendrons, choisissant de ne pas écouter celui du Saint-Esprit qui veut nous éveiller du rêve d'individualité afin de nous ramener à la maison. Ainsi, quand nous dirons :

RkJQdWJsaXNoZXIy MTExODQ=