Un petit soupir pour l'Eternité - N° I

6 / 5 0 Un Cours En Miracle et Helen Schucman Scribe de UCEM Née en 1909 et décédée en 1981, Helen Schucman est la scripte d’Un cours en miracles (UCEM). UCEM est un livre de psychologie spirituelle et de philosophie se basant sur le principe de non-dualité. Bien connu à l’étranger (il a été vendu à plus de deux millions d’exemplaires), il reste encore peu connu en France. La profondeur de son message, la sophistication de sa psychologie et la beauté de son langage ont fait de lui une source d’inspiration et un sujet d’étude pour des milliers de personnes partout dans le monde. Deux professeurs de psychologie médicale à l’université Columbia de New York en sont à l’origine : Helen Schucman (1909-1981), à qui le Cours fut « donné » sous forme de dictée intérieure et William Thetford (1923-1988), qui l’aida à le transcrire durant les sept années que dura son écriture (de 1965 à 1972). Kenneth Wapnick (1942-2013), jeune docteur en psychologie à l’époque, a assisté Helen Schucman pendant cinq ans à la préparation du manuscrit pour l’édition et par la suite a fondé un institut de formation sur le Cours où il a dispensé des enseignements pendant plus de trente ans. En quelques mots, Un cours en miracles propose une vision de la vie basée sur l’idée d’une Unité parfaite et abstraite, sous-jacente au monde que nous percevons tous les jours. Il nous présente une voie pour retrouver une perception de cette réalité extraordinaire, une perception bien différente du monde autour de nous. La promesse du livre est que, en pratiquant ses principes, chacun peut atteindre cette vision d’Unité et trouver un sens d’harmonie et de paix intérieure bien au-delà des conditions de la vie ordinaire. Le Cours a été écrit au travers d’un processus de dictée intérieure, par le docteur Helen Schucman, de la faculté de psychologie de l’Université de Columbia Medical Center (CHU) à New York . Il a été publié en 1976. De nos jours plus de deux millions d’exemplaires ont été vendus. Il a été traduit en 19 langues. Le Dr Schucman, personne athée, avait régulièrement des visions et des rêves dit mystiques , hautement spirituels, qui la laissaient généralement très mal à l’aise. Face à des difficultés relationnelles et de l’hostilité dans son travail, avec son directeur, le docteur William Thetford, ils ont cherché ensemble « une autre voie », une autre façon de faire et de penser. Peu de temps après, elle entendit une voix intérieure lui dire, « Ceci est Un cours en miracles ; s’il te plaît, prends note ». Apeurée, elle en parla à son directeur qui, ayant de l’expérience dans ce domaine, lui dit calmement de faire ce que demandait la voix. Commença alors une période de transcription qui dura sept ans, et qui se termina avec la publication des différents livres qui

RkJQdWJsaXNoZXIy MTExODQ=